Actualités

Mieux vivre son diabète avec la Clinique Oméga

Nathalie Hoarau, patiente diabétique, a testé avec succès le capteur de glycémie à la clinique Oméga {JPEG}Sous la houlette d’une nouvelle direction, la Clinique Oméga renforce la prévention ciblée à destination des diabétiques avec la mise en place d’un parcours spécifique de prise en charge ambulatoire. Objectifs : améliorer la qualité de vie des patients et leur éviter des complications.

A l’occasion de la journée mondiale du diabète, la Clinique Oméga a annoncé la mise en place d’un nouveau parcours de prise en charge pour les personnes qui sont au stade initial du diabète. Cet accompagnement pluridisciplinaire est constitué d’ateliers collectifs d’éducation thérapeutique, de rééducation nutritionnelle et d’activité physique adaptée. Le protocole s’accompagne d’un suivi médical personnalisé qui s’appuie sur des dispositifs innovants tel que le capteur de glycémie (Free Style), outil qui améliore l’auto-surveillance du taux de sucre dans le sang, dont le remboursement par la Sécurité sociale est envisagé l’année prochaine.

L’intérêt de ce parcours diabète ? « Permettre au patient d’équilibrer sa maladie dans son cadre de vie, favoriser son autonomie, et lui éviter des complications », explique le docteur Yéganeh Brochot, medécin coordonnateur à la clinique.

Initiée en 2015, cette offre de soins a été proposée à 72 patients de la clinique en 2016, soit l’équivalent de 400 jours d’hospitalisations, essentiellement pour du diabète de type 2.

La Clinique envisage également d’élargir son offre de service en proposant des patchs-pompes à insuline, gage d’un meilleur équilibre thérapeutique et de confort dans les gestes de la vie quotidienne.

Face à un défi majeur de santé publique, la Clinique Oméga affiche sa volonté de devenir un centre de référence pour la prise en charge précoce des diabétiques, en appui de la médecine de ville.

Philippe Vial, directeur du pôle nutrition de l'Aurar, Marie Rose Won Fah Hin, directrice générale de l'Aurar et Yéganeh Brochot, médecin coordonnateur de la clinique Oméga

Une activité en hausse :

L’innovation reste une préoccupation permanente pour l’Aurar et particulièrement la Clinique Oméga, seul établissement de soins de suite spécialisé dans la prise en charge des troubles nutritionnels à La Réunion. Son équipe pluridisciplinaire de 22 professionnels (secrétaire, médecin, infirmier, diététicien, aide-diététicien, éducateur sportif, psychologue, etc.) s’appuie sur des installations performantes, un plateau technique à la pointe (évaluation de la corpulence par Dexa), des ateliers personnalisés efficaces. En 2016, la Clinique Oméga connaît une activité en forte hausse : 1 196 nouveaux patients accueillis et près de 10 000 hospitalisations.

Nouveau cap pour les 10 ans :

A l’aube de son dixième anniversaire, qui sera fêté en avril 2017, la Clinique prépare une nouvelle organisation interne sous la houlette de Philippe Vial, nouveau directeur du Pôle nutrition de l’Aurar. Cette évolution vise plusieurs objectifs : fluidifier le parcours de soins autour de la nutrition, du diabète et de la chirurgie bariatrique, développer les collaborations pluridisciplinaires entre les équipes et réduire les délais d’admission des patients.